ALBERT Hippolyte

Né le 1er mars 1850 à Rodez (Aveyron), typographe.

Fils de Paul Albert, charpentier, et de Marie Siguret, Hippolyte Albert habitait Lyon (Rhône) depuis 1872. Typographe, il assista comme délégué aux séances du congrès ouvrier de France qui se tint à Paris du 2 au 10 octobre 1876. Il représentait la commission centrale des syndicats de Lyon et, avec lui, Félix Amat, Benoît Charvet, Pierre Marceau, Merle, Romme, Pierre Sanlaville, Trambouze.
Albert intervint le 7 octobre sur la question de la représentation directe du prolétariat au Parlement. Il se montra favorable aux candidatures ouvrières qui, déclara-t-il, sont une protection pour la République.
La police le considérait comme un ouvrier d’élite, très influent et énergique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article76870, notice ALBERT Hippolyte , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 12 mars 2016.

SOURCES : Arch. Dép. Aveyron acte de naissance 4E212-34. - Arch. Nat. F7/12 488. — Arch. PPo, Ba/35. — A. Moutet, Le Mouvement ouvrier à Paris du lendemain de la Commune au 1er congrès syndical en 1876, DES, Paris, 1959.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément