ANDRÉ Charles [communard]

Ouvrier mécanicien ; soldat de la Commune ; militant de la Fédération des travailleurs socialistes (FTS).

Ouvrier mécanicien, Charles André fut secrétaire du groupe du XVIIe de la Fédération des travailleurs socialistes (FTS) en 1884, secrétaire adjoint de UFC en 1886 et membre du conseil national de la FTS en 1888-1890. De 1883 à 1890 il habitait 22, passage Legendre (Paris, XVIIe arr.) et faisait partie du conseil de la Caisse des écoles de cet arrondissement. Délégué du Cercle du XVIIIe arr. de Paris au congrès national de la FTS à Paris en 1883, Charles André représenta le XIIIe arr. et le quartier des Batignolles (Paris, XVIIe arr.) au congrès de Charleville en 1887.

Après la scission de 1890, il resta à la FTS. En 1900, il était administrateur de la coopérative La Ménagère. Il fut candidat de la FTS aux élections municipales dans le XVIIe arr., quartier Épinettes en 1884 où il obtint 6,65 % des voix, quartier Les ternes en 1887 où il obtint 7,07 % des voix et aux élections partielles dans le XVIe arr. à la Muette en 1887 où il obtint 1,43 % des voix et en 1888 à Auteuil où il obtint 5,41 % des voix.

S’agit-il de Charles André, mécanicien né à Belfort (Haut-Rhin) en 1848 et domicilié « rue Berzélius prolongée » en 1900 ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article76955, notice ANDRÉ Charles [communard], version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 1er décembre 2010.

SOURCE : Michel Offerlé, Les socialistes et Paris, 1881-1900. Des communards aux conseillers municipaux, thèse de doctorat d’État en science politique, Paris 1, 1979.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément