GRADOS Alphonse

Par Justinien Raymond

Né en 1838 aux Riceys (Aube), mort en 1909 aux Riceys ; artisan peintre et vigneron ; militant socialiste de l’Aube ; maire des Riceys, conseiller général.

A. Grados fut acquis au socialisme à la suite d’une conférence de Pédron et donna, en 1892, son adhésion au parti ouvrier collectiviste dont Troyes et Romilly étaient les points d’appui. Il mena une propagande active aux Riceys et dans le canton où il appela souvent Étienne Pédron et où il fut aidé bientôt par son propre fils Paul Grados.

Le 1er janvier 1892, il écrivit un étonnant testament de libre penseur et de socialiste reproduit de le livre de Claudine Wolikow, Serge Wolikow, Champagne ! Histoire inattendue, p. 133.

En 1892, 434 citoyens des Riceys assurèrent l’élection de quelques conseillers municipaux socialistes. En 1896, Alphonse Grados conduisit à un succès total la liste du POF et fut élu maire des Riceys, première municipalité socialiste de l’Aube avec Romilly-sur-Seine. En 1900, il fut battu, sa liste recueillant 420 voix de moyenne. Mais, en 1901, élu par le canton des Riceys, il fut le premier conseiller général socialiste de l’Aube : il s’attira les sarcasmes de la presse adverse en siégeant dans sa tenue modeste d’artisan-peintre : sabots, béret et blouse. En 1895, il avait été délégué au congrès national du POF à Romilly.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article81070, notice GRADOS Alphonse par Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 2 novembre 2014.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Arch. Dép. Aube, W. 628. — Hubert-Rouger, Les Fédérations socialistes I, op. cit., pp. 134 et 137. — Compte rendu du congrès de Romilly. — Claudine Wolikow, Serge Wolikow, Champagne ! Histoire inattendue, Les Éditions de l’Atelier, 2012.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément