ROTH Albert

Par Daniel Grason, Léon Strauss

Né le 11 février 1900 à Guebwiller (Haut-Rhin annexé), mort le 27 mai 1975 à Paris (XVIIe arr.) ; chauffeur ; volontaire des Brigades internationales.

Albert Roth habitait 3, rue de l’Isly, Paris VIIIe arr. (Seine), chauffeur de profession, il exerçait la fonction de chef de garage à la société Les garages réunis, 176, rue de l’Université, Paris VIIe arr. Membre du parti communiste, parlant l’allemand, il arriva en Espagne le 15 avril 1937, fut affecté au parc auto, 71e division transport du parc automobile d’Albacete. Il combattit de juillet à octobre 1937 sur le front de Guadalajara. Il eut un accident de camion, le 20 novembre 1937 à Ocaña, fut hospitalisé trois mois, bénéficia de vingt et un jours de permission. De juin à septembre 1938, il était sur le front du Segre. Son rapatriement eut lieu en novembre 1938. Prit-il sa carte de l’AVER en 1959 ? Il habitait alors Levallois-Perret (Seine, Hauts-de-Seine). Albert Roth mourut le 27 mai 1975 à Paris XVIIe arr.
Est-ce le même Albert Roth qui avait été élu en mars 1937 « 3. Vorsitzender » (2e vice-président) du syndicat CGT des cheminots de Colmar ? (Republikaner, 8 mars 1937) ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article8289, notice ROTH Albert par Daniel Grason, Léon Strauss, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 10 septembre 2020.

Par Daniel Grason, Léon Strauss

SOURCES : Arch. AVER. — DBMOF, tome 40, 1991, p. 331.– RGASPI 545.6.1384, BDIC mfm 880/31. - État civil site internet Match ID.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément