TEISSONNIÈRE Pierre

Né et mort à Limoges (Haute-Vienne), 29 juin 1850-26 septembre 1931 ; couleur de moule ; élu municipal socialiste de Limoges.

Fils de François Teissonnière et de Marcelle Moreau, Pierre Teissonnière, couleur de moules, fut élu conseiller municipal de Limoges en 1885 dans la municipalité républicaine d’Adrien Tarrade, remplacé comme maire après sa mort par Émile Labussière. Il siégea au conseil municipal jusqu’en 1892 ; une municipalité de droite remplaça alors les républicains.
Réélu en 1895, lors des élections complémentaires nécessitées par la démission de la municipalité de droite, Pierre Teissonnière le fut encore en 1896, puis en 1900. Il quitta l’hôtel de ville le 1er mai 1904.
Retiré de la vie politique en 1904, il resta fidèle aux idées de sa jeunesse. Lors de ses obsèques, Betoulle rappela sa vie militante.
Marie le 17 août 1871 à Limoges avec Valerie Fraisse (1850-1919), il était père de cinq enfants :
Voir Émile Teissonnière, son fils.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article85851, notice TEISSONNIÈRE Pierre, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 2 décembre 2018.
Pierre avec deux de ces fils Jules et Gustave ainsi que sa femme Valerie Fraisse

SOURCES : Le populaire du Centre, 30 septembre 1931. — Notes de la famille (Cyrille)

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément