TERLAUD Justin

Né et mort à Saint-Junien (Haute-Vienne), 30 octobre 1875-10 juin 1949 ; militant syndicaliste, socialiste, coopérateur.

Ouvrier gantier, Terlaud fut un certain temps secrétaire du syndicat des ouvriers papetiers. Il fut également un des premiers membres du groupe de Saint-Junien du Parti ouvrier. En 1901, il fut élu conseiller municipal avec sept autres camarades sur une liste autonome. Il démissionna en octobre 1903. Dans une réunion, Théophile Beausoleil exposa les raisons de cette démission : l’attitude antiouvrière du maire Pierre Codet, lors de la grève des gantiers.

Justin Terlaud fut le correspondant de l’Avenir, organe socialiste paraissant vers 1902-1903, comme il le sera plus tard du Populaire du Centre.

Il participa aux grèves de 1903-1905. En janvier 1906, en sa qualité de secrétaire du syndicat des ouvriers papetiers, il fit une démarche auprès d’un patron d’usine pour obtenir le retrait d’un licenciement décidé à l’encontre d’un ouvrier. Le patron refusa. Accompagné de Bourgoin François, secrétaire du syndicat des Cuirs et Peaux, Terlaud se rendit à la sortie de l’usine pour organiser une réunion de protestation. Les ouvriers se mirent en grève pendant deux jours, sans pouvoir triompher de l’intransigeance patronale. François Bourgoin et Justin Terlaud furent poursuivis pour entraves à la liberté du travail.

Au syndicat, le socialiste Justin Terlaud prit le contrepied des positions syndicalistes révolutionnaires adoptées par la plupart des militants. Il essaya notamment de faire rejeter la proposition présentée par Jean Bourgoin : « Tout camarade possédant un mandat syndical ne pourra briguer de mandat politique et vice-versa. »

Lors de la scission de Tours en décembre 1920, Justin Terlaud resta au Parti socialiste, position qu’il conserva jusqu’à sa mort. Coopérateur, il fut élu en 1904 secrétaire adjoint de l’Union, coopérative ouvrière de consommation. En février 1932, il contribua avec François Ratinaud à l’organisation de la boulangerie coopérative « La Laborieuse » dont plus tard Lasvergnas devint l’administrateur.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article85861, notice TERLAUD Justin , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 7 janvier 2012.

SOURCE : Notes de Jean Maitron.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément