HERVÉ Michel

Par Georges-Michel Thomas

Né le 31 août 1883 à Saint-Jean-Trolimon (Finistère), mort le 7 juillet 1959 à Rennes (Ille-et-Vilaine) ; militant socialiste SFIO du Finistère ; maire de Lambézellec (aujourd’hui quartier de la ville de Brest, Finistère).

Entré à la mairie de Brest, le 1er novembre 1907 en qualité de commis expéditionnaire, commis rédacteur le 1er novembre 1908, directeur du service des droits de places le 1er janvier 1913, chef de bureau le 1er novembre 1918, Michel Hervé prit la direction du restaurant populaire le 21 mars 1919. Il démissionna de ses fonctions de chef de bureau pour prendre, en concession, le 1er juillet 1930, la gestion du même restaurant.

Élu conseiller municipal de Lambézellec aux élections des 30 novembre et 7 décembre 1919, élu 2e adjoint au maire, le 10 décembre suivant, Michel Hervé, fut élu maire, le 30 janvier 1921 en remplacement de Kerbastard, démissionnaire. Maintenu dans ses fonctions de maire, par arrêté préfectoral, il démissionna le 25 octobre 1940.

Il avait été élu au conseil d’arrondissement en 1925, puis le 18 octobre 1931 et le 10 octobre 1937, pour le 2e canton de Brest.

Les Allemands ayant réquisitionné le réfectoire et les cuisines du lycée voisin, la ville décida que les pensionnaires de cet établissement prendraient leurs repas au restaurant municipal dont la concession fut résiliée à compter du 31 octobre 1940.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87631, notice HERVÉ Michel par Georges-Michel Thomas, version mise en ligne le 21 avril 2010, dernière modification le 27 mars 2017.

Par Georges-Michel Thomas

SOURCES : Arch. Nat., F7/13081, rapport du 20 juillet 1931. — Arch. Mun. Brest (personnel). — Le Cri du Peuple.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément