GUILLERMARD Marie-Rose, dite « Rirette »

Par Jacques Girault

Née le 5 mai 1937 à Bourgoin (Isère) ; professeur ; militante syndicaliste du SNES et de la FEN ; militante communiste dans la Haute-Saône, la Drôme et les Alpes-Maritimes.

Fille d’un directeur commercial et d’une institutrice, Marie-Rose Guillermard entra à l’Ecole normale d’institutrices de Grenoble (Isère) en 1954 puis à l’École normale supérieure de Fontenay-aux-Roses (sciences) en 1958. Elle militait dans la section du Syndicat national de l’enseignement secondaire. Elle fut active dans le comité pour la paix en Algérie de l’école et adhéra à l’Union des étudiants communistes en 1959.

Reçue à l’agrégation de mathématiques en 1963, elle fut nommé professeure au lycée de Vesoul (Haute-Saône) puis au lycée Camille Vernet de Valence (Drôme) à la rentrée 1965. Elle faisait partie du bureau de la section syndicale (S1) de SNES puis au début des années 1970, elle était la secrétaire des sections départementales (S2) du Syndicat national des enseignements de second degré et de la Fédération de l’Education nationale.

Marie-Rose Guillermard adhéra au Parti communiste français en 1963 à Vesoul.

Secrétaire du cercle marxiste de Valence, membre du comité de la fédération communiste depuis 1966, responsable des intellectuels au début des années 1970, puis des questions économiques, elle suivit les cours de l’école centrale d’un mois du PCF. Toujours membre du comité fédéral en 1977, elle était la responsable du travail en direction des enseignants.

Marie-Rose Guillermard, mutée en 1979 à l’Ecole normale de Nice (Alpes-Maritimes), militait toujours dans les rangs du PCF et fut membre du comité fédéral pendant quelques années.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87870, notice GUILLERMARD Marie-Rose, dite « Rirette » par Jacques Girault, version mise en ligne le 2 mai 2010, dernière modification le 13 juillet 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF. — Sources orales. – Note de Gilles Vergnon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément