QUÉRAN Guillaume, François, Joseph, Marie

Par Georges-Michel Thomas, Jean-Yves Guengant

Né le 14 janvier 1879 à Lanhouarneau (Finistère), mort le 28 octobre 1967 à Lorient (Morbihan) ; instituteur ; militant socialiste de Brest.

Fils d’un tailleur d’habits, Guillaume Quéran, instituteur, fut élu conseiller municipal socialiste de Brest, le 5 mai 1912. Membre de la commission de l’instruction publique, il soutint, en octobre 1912, le vœu municipal de reconnaissance des syndicats d’instituteurs et l’arrêt des poursuites gouvernementales contre leurs dirigeants. Réélu en 1919 et en 1925, sur la liste socialiste, Guillaume Quéran joua un rôle actif dans le domaine de l’éducation auprès de son collègue Jean Le Gall, en charge de l’éducation, dans la municipalité socialiste Nardon. Le 14 mai 1922, il brigua un siège au conseil général dans le canton de Plouescat ; il recueillit 173 voix. Militant syndicaliste et laïque, il participa à la création et à l’animation du comité de défense laïque du Finistère, en juin 1922. Au congrès du 8 mai 1927, il soutint l’adhésion du comité à la Fédération laïque de l’Ouest. Il n’occupa plus de responsabilités politiques après la défaite des socialistes aux élections municipales de 1929.

Il fut reçu à la loge maçonnique (GODF) les Amis de Sully (Brest) en mars 1919, devint maître en 1922 et fut très actif dans la reconstruction de la loge après le Seconde Guerre mondiale.

Il s’était marié le 27 avril 1920 à Plounévez-Lochrist, avec Marie Piton.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88339, notice QUÉRAN Guillaume, François, Joseph, Marie par Georges-Michel Thomas, Jean-Yves Guengant, version mise en ligne le 1er juillet 2010, dernière modification le 21 juillet 2010.

Par Georges-Michel Thomas, Jean-Yves Guengant

SOURCES : Arch. Com. 6 KI. — Dépêche de Brest et de l’Ouest, 1922 et 1924. — Registres des délibérations du conseil municipal de Brest, 1912–1913, à 1924. – 1926. — Archives municipales et communautaires de Brest. — État civil de Lanhouarneau.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément