ALBAT Serge

Militant anarchiste puis marxiste

Né vers 1909 dans une famille ouvrière très pauvre, Serge Albat milita dans les milieux anarchistes avant de rejoindre le Cercle communiste Marx et Lénine qui avait été créé en février 1926 et était devenu le Cercle communiste démocratique fin 1930 (voir Boris Souvarine). En 1932, comme Lucien Laurat, il rejoignit la SFIO et adhéra à la 19e section de la Seine. Membre de la tendance groupée autour de la revue Le Combat marxiste à laquelle il collaborait, il participa aux activités du Cercle d’études marxistes animé par Lucien Laurat et Marcelle Pommera et publia en 1934, sous son égide, une brochure intitulée Faillite du marxisme ? qu’il avait rédigée avec Julien Coffinet, Maurice Pineau et R. Sibor.
S. Albat écrivit aussi dans la revue Révolte, « revue mensuelle d’éducation et d’action socialistes » (n° 20, 1934).

Chômeur, déprimé par l’état du mouvement ouvrier français, Serge Albat se suicida le 6 janvier 1935.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article90289, notice ALBAT Serge, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 19 juin 2019.

ŒUVRE : Faillite du marxisme ? Nouveau Prométhée, 1934. — Collaboration à Le Combat marxiste en 1934.

SOURCES : Le Combat marxiste, n° 16, février 1935. — Renseignements fournis par M. Dreyfus. — Note de J. Chuzeville.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément