BOURGEOIS Yves, Raymond

Né le 19 février 1909 à Laval (Mayenne), mort le 18 février 2000 à Brignoles (Var) ; professeur ; militant anarcho-syndicaliste en Algérie.

Yves Bourgeois était le fils de Camille Bourgeois, professeur au lycée de Marseille, et d’Andrée Gouillon, sans profession. Après la khâgne au lycée louis le grand intégra l’École normale supérieure en 1927, et fut reçu à l’agrégation d’anglais en 1931. Il épousa à Paris (Ve arr.) le 4 aout 1931 Yvonne Genova.

Yves Bourgeois fit d’abord des stages à l’étranger, Angleterre, États-Unis notamment, avant d’être professeur au lycée à Lyon, puis au lycée Bugeaud d’Alger où il arriva en octobre 1935. Il s’y remaria le 9 juin 1938 avec Yvonne Marnias.

Il était alors, selon son témoignage, « anarcho-syndicaliste ». Avec Albert Camus* — avec lequel il eut « des rapports étroits comme ami puis comme adversaire » lorsque celui-ci adhéra au Parti communiste —, il enseigna au collège du travail, sorte d’université populaire donnant des cours du soir à des adultes qu’envoyaient les syndicats. Yves Bourgeois participa également au Théâtre du Travail en 1936.

Mobilisé comme officier en 1939, il fut prisonnier en Allemagne et servit d’interprète aux officiers allemands ; vainement il proposa les services de sa femme qui était infirmière.(voir sa notice Bourgeois Yves dans Dictionnaire Algérie)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article101789, notice BOURGEOIS Yves, Raymond, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 14 janvier 2022.

SOURCES : H.-R. Lottman, Albert Camus, Le Seuil, Paris, 1978 (En 1994, Yves Bourgeois s’inscrit en faux contre la présentation de son activité militante qui est donnée dans cet ouvrage et affirme ne jamais avoir été proche des communistes, ni animateur de la Maison de la culture d’Alger). — Etat civil. — Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément