LOYANT Georges, Joseph, Paul

Par Jacques Omnès

Né le 10 octobre 1905 à Quelaines-Saint-Gault (Mayenne), mort le 17 octobre 1989 à Laval (Mayenne) ; instituteur en Mayenne ; militant syndicaliste du SNI.

Fils de domestiques agricoles, Georges Loyant entra en 1921 à l’École normale d’instituteurs de Laval. Instituteur à Saint-Saturnin-du-Limet de 1927 à 1945, il faisait partie, en 1938, de la commission administrative de la section mayennaise du SNI comme délégué du canton de Saint-Aignan-sur-Roë.

Lorsque le renversement de majorité au sein de la section départementale au profit de la direction nationale du SNI amena les minoritaires à démissionner de leurs responsabilités le 6 octobre 1938, Georges Loyant fut provisoirement chargé de la trésorerie à la place de Chevillé, démissionnaire. Il ne fit cependant pas partie de la commission administrative régulièrement élue pour 1939.

Dans un article publié par la Voix syndicale de décembre 1938, il stigmatisa l’inefficacité et l’inutilité de nombreuses réunions de la commission administrative. sous la gestion des minoritaires et approuva en conséquence les nouveaux statuts proposé par Henri Micard et Auguste Beuneux. Il se livra également à une violente attaque contre les anciens dirigeants minoritaires de la section et concluait en appelant les adhérents majoritaires à sortir de leur indifférence.

À l’assemblée générale du 15 décembre 1938, Loyant expliqua pourquoi, après avoir signé "l’appel des 22" en faveur de la grève du 30 novembre, il n’avait pu tenir sa promesse et avait, comme la grande masse des enseignants mayennais, fait classe ce jour-là. Dans son témoignage écrit, il situe cet épisode en février 1934 et déclare que blâmé par son syndicat, il renonça dès lors à toute responsabilité.

De 1945 à 1961, Loyant fut directeur d’école à Thévalles, dans la banlieue de Laval. Il a toujours cotisé au syndicat SNI-PEGC et appartenu au Parti socialiste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article119046, notice LOYANT Georges, Joseph, Paul par Jacques Omnès, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 8 juillet 2021.

Par Jacques Omnès

SOURCES : La Voix syndicale, février, novembre et décembre 1938, janvier 1939. — Témoignage écrit de l’intéressé, juin 1989.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément