BIGNASCI Jules (ou Binasci) [Dictionnaire des anarchistes]

Par Gianpiero Bottinelli, Marianne Enckell

Né le 2 novembre 1884 à Isone (Tessin), mort le 30 août 1978 à Villers-le-Lac (Doubs) ; peintre en bâtiment.

Travaillant d’abord à Lausanne, Bignasci se rendit ensuite à La Chaux-de-Fonds (canton de Neuchâtel) où il fut militant à la Fédération des Unions ouvrières de Suisse romande et ardent antimilitariste.

En septembre 1914 il fut condamné par le tribunal militaire de Morat (Fribourg) à 12 mois de prison pour insultes à l’armée près de la frontière française (le socialiste neuchâtelois Fritz Graber, présent le jour de son arrestation, fut condamné à un mois de détention pour avoir cherché à soustraire Bignasci à l’autorité). En 1915 il fut expulsé du canton de Neuchâtel ; en 1917 il fut arrêté à La Chaux-de-Fonds.

En 1918, il signa une lettre lancée par le Réveil anarchiste contre le récent décret fédéral qui autorisait les cantons à occuper de force les réfractaires et déserteurs étrangers à des travaux d’utilité publique. Cette lettre reçut l’adhésion de 17 groupes d’anarchistes de Suisse ; ceux de Genève proposaient de demander l’asile au gouvernement soviétique.

En 1929 ou 1930, Bignasci se trouvait à Vitry-sur-Seine, en France, d’où il écrivit à Carlo Vanza pour lui demander des informations sur Vogliamo !, le périodique que ce dernier publiait à Biasca (Tessin, Suisse).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article155632, notice BIGNASCI Jules (ou Binasci) [Dictionnaire des anarchistes] par Gianpiero Bottinelli, Marianne Enckell, version mise en ligne le 22 mars 2014, dernière modification le 5 décembre 2022.

Par Gianpiero Bottinelli, Marianne Enckell

SOURCES : Cantiere biografico… — Elenco anarchici, polizia politica Bellinzona /TI — La Voix du Peuple, Lausanne, 3.10.1914 — Risveglio, 26.5.1917 — Lettre à Vanza, Circolo Carlo Vanza, Bellinzone — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément