VIARRE Robert

Par Jean-Pierre Besse, Julien Cahon

Né le 24 août 1898 à Abbeville (Somme), mort le 12 août 1970 à Abbeville (Somme) ; instituteur ; militant socialiste SFIO dans la Somme ; conseiller général d’Abbeville-Nord (1955-1970).

Robert Viarre
Robert Viarre
Le Courrier picard, 25 septembre 1967

Instituteur, Robert Viarre commença sa carrière au cours complémentaire de Doullens (Somme) puis pendant 33 ans exerça dans sa commune natale, comme directeur de l’école de Rouvroy (Abbeville) puis il termina sa carrière au collège Courbet (Abbeville) en 1953.
Elu conseiller municipal en avril 1945 sur la liste emmenée par Max Lejeune, constamment réélu par la suite, Robert Viarre occupa le poste de premier adjoint à partir du 16 mars 1951 et le conserva jusqu’à son décès. Chargé des questions sociales, il fut le fondateur des centres aérés de la ville. Le 17 avril 1955, Robert Viarre fut élu conseiller général du canton d’Abbeville-Nord dès le premier tour avec 3 003 voix sur 5 644 suffrages exprimés et 8 569 inscrits face au candidat sortant, Ernest Herman (indépendant), et à un candidat communiste. Réélu en juin 1961, au premier tour, avec 4 322 voix sur 5 358 suffrages exprimés et 9 160 inscrits, il avait face à lui un seul adversaire, un communiste, Robert Viarre fut réélu en 1967 dès le premier tour avec près de 80% des suffrages exprimés (4329 suffrages sur 5449 exprimés) face au communiste Guy Rocques. Au sein de l’assemblée départementale, il siégea à la commission d’assistance.
Membre de la commission exécutive fédérale de la SFIO à partir d’avril 1959, puis du bureau fédéral en juin 1960, secrétaire de la section d’Abbeville jusqu’en janvier 1950 (il fut alors remplacé par Robert Dallongeville) puis secrétaire adjoint, ce proche du député Max Lejeune fut son suppléant de 1962 à 1970.
Sur le plan associatif, il était connu des Abbevillois pour être le fondateur des Amis des vieux et pour avoir évolué comme footballeur dans les rangs du Sporting club abbevillois (SCA).
Croix de guerre, officier de l’instruction publique, chevalier du Mérite social et chevalier de la Légion d’honneur, Robert Viarre mourut le 12 août 1970 et eut des obsèques civiles.
Robert Viarre avait épousé le 13 août 1927 à Abbeville Félicie Marie Théodosine Davion.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article172720, notice VIARRE Robert par Jean-Pierre Besse, Julien Cahon, version mise en ligne le 13 mai 2015, dernière modification le 3 septembre 2020.

Par Jean-Pierre Besse, Julien Cahon

Robert Viarre
Robert Viarre
Le Courrier picard, 25 septembre 1967

SOURCES : Arch. OURS. — Le Cri du peuple, 1955-1970. — Le Courrier picard, 1945-1970. — Renseignements fournis par la mairie d’Abbeville.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément