WIEL Alfred, Jean, Augustin

Par Claude Pennetier

Né le 24 décembre 1908 à Drocourt (Pas-de-Calais) ; sommairement exécuté le 6 juillet 1944 à Tournon, aujourd’hui Tournon-sur-Rhône (Ardèche) ; mécanicien ; résistant.

Archives de l’Association des familles de fusillés. MRN

Alfred, Jean, Augustin Wiel était le fils de Charles, Henri, Louis Wiel, garçon brasseur, et de Blanche, Irma, Maria Saint-Jean, son épouse, qui devint veuve en 1915.
À sa naissance, la famille habitait à Drocourt (Pas-de-Calais).
Il épousa Marcelle, Paulette, Félicie Guerre le 12 novembre 1941 à Tournon, aujourd’hui Tournon-sur-Rhône (Ardèche). Le couple eut deux enfants.
En 1944, la famille habitait 45 Grande Rue à Tournon où Alfred Wiel était mécanicien.
Résistant de Tournon, responsable de France d’Abord, Alfred Wiel fut dénoncé pour son attitude contre l’occupant.
Il fut pris comme otage et fusillé le 6 juillet 1944 à Tournon-sur-Rhône avec six autres Tournonais : Auguste Burgunder, Louis Devise, Louis Gillot, Émile Junique, Georges Verbeurgt son cousin, et Paul Giraud.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué interné résistant (DIR).
Il fut décoré de la Médaille de la résistance à titre posthume par décret du 23 février 1959 publié au JORF du 7 mars 1959.
Son nom figure sur le monument commémoratif aux Résistants, Fusillés, Déportés à Tournon-sur-Rhône et sur le monument commémoratif du mouvement "France d’abord" à Longuessaigne (Rhône), lieu-dit "Les Auberges".


Voir : Tournon, Place Carnot, 6 juillet 1944


Voir : Tournon, juin à août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article176655, notice WIEL Alfred, Jean, Augustin par Claude Pennetier, version mise en ligne le 10 novembre 2015, dernière modification le 18 mai 2022.

Par Claude Pennetier

Archives de l’Association des familles de fusillés. MRN

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21P 692584 (nc). — SHD, Vincennes, GR 16P 602960 (nc).— Arch. Dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 231. — Renseignements communiqués par Hélène Biéret, et Odette Verbeurgt-Sauverzac de l’Association nationale des familles de fusillés (ANFF). — Mémoire des hommes. — Mémorial GenWXeb. — Geneanet. — État civil, acte de naissance n°109, acte de décès n°95.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément