BROCHET Renée, Camille, Marcelle

Née le 14 juin 1894 à Châtillon-sur-Loire (Loiret), mort le 19 décembre 1894 à Villejuif (Val-de-Marne) ; institutrice ; militante syndicaliste d’Eure-et-Loir, d’Indre ; résistante, militante communiste de Seine-et-Oise.

Fille d’un chef cantonnier, ardent syndicaliste, après avoir été élève à l’École normale d’institutrices de Chartres (Eure-et-Loir) de 1912 à 1915, Renée Brochet enseigna en Eure-et-Loir puis dans l’Indre. Ayant assisté à une réunion syndicale à Orléans (Loiret) peu après la guerre, elle décida d’adhérer au syndicat, avec sa sœur, institutrice. En 1920, institutrice à Ecueillé (Indre), convaincue par sa directrice, Cécile Panis de participer activement au syndicat, elle fit partie du conseil syndical et adhéra au groupe féministe dont elle occupa le secrétariat en 1924-1925. Elle quitta l’Indre pour la Seine-et-Oise, adhéra au syndicat de la région parisienne et devint secrétaire du groupe féministe.
Après avoir participé à la Résistance, elle adhéra au Parti communiste français.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article17999, notice BROCHET Renée, Camille, Marcelle, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 5 novembre 2016.

SOURCES : L’École émancipée. — Bulletin du syndicat de l’enseignement de l’Indre. — A.-M. Sohn, Féminisme et syndicalisme, thèse, op. cit. — DBMOF, notice non signée.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément