PIRARD Henri.

Par Freddy Joris

Militant socialiste, collaborateur de la presse socialiste à Verviers (pr. Liège, arr. Verviers).

Dès l’été 1893, Henri Pirard signe les correspondances verviétoises du journal, Le Peuple. Il est également est l’éditeur du journal socialiste, L’Organe ouvrier, à partir de juillet 1894. À ce titre, il est condamné à deux mois de prison en avril 1895 pour un article paru en janvier 1894. Il est ensuite un des collaborateurs du journal, Le Parti ouvrier.
Avec son frère François, Henri Pirard est un des principaux orateurs du Parti ouvrier belge (POB) verviétois de 1895 à 1897 environ.

Selon La Gazette du peuple du 29 novembre 1897, Henri Pierard est exclu du POB.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article202641, notice PIRARD Henri. par Freddy Joris, version mise en ligne le 10 juillet 2018, dernière modification le 4 janvier 2020.

Par Freddy Joris

SOURCE : JORIS F., Pierre Fluche et le mouvement ouvrier verviétois sous Léopold II, Tubize-Bruxelles, 1997.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément