LAURENT Edmond [Seine-Maritime]

Par Jean-Jacques Doré

Né le 17 septembre 1900 à Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; coupeur puis cheminot ; trésorier du syndicat CGT de Rouen-Nord en 1934 et 1935.

Fils d’un apprêteur et d’une bobineuse, Edmond Laurent, adopté en qualité de pupille de la Nation le 25 mars 1919, coupeur dans une usine textile, effectua son service militaire dans l’infanterie du 15 mars 1920 au 1er mars 1922. Il entra à la Compagnie des chemins de fer réseau Nord le 5 avril 1923.

Membre du syndicat CGT des Cheminots Rouen-Nord, il succéda en février 1934 à Alexis Dufour comme trésorier du bureau dirigé par Henri Dulondel. L’organisation comptait alors 160 adhérents. Réélu en 1935, il fut remplacé par Hubert Auvray après la fusion avec les unitaires (CGTU), le 17 octobre 1935.

Edmond Laurent s’était marié à Rouen le 24 janvier 1920 avec Blanche Auvray ; le couple avait deux enfants et habitait 106 rue des Belges à Darnétal à l’Est de Rouen.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227421, notice LAURENT Edmond [Seine-Maritime] par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 3 janvier 2022, dernière modification le 4 janvier 2022.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Mun. Rouen 7 F 3 Syndicats hôpitaux gaz et rail. — La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGT] des travailleurs des chemins de fer,15 avril 1934, 15 février 1935 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Notes de Louis Botella. — Arch. Dép. Seine-Maritime État civil, Matricule militaire.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément