BEGEY André, Just, Aristide, Henri

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 30 novembre 1936 à Plancher-Bas (Haute-Saône), victime des combats de la Libération morte le 3 octobre 1944 à Plancher-Bas ; victime civile.

André Begey était le fils de Lucien et d’Irène Germaine Deloye. Il était le frère de Jacqueline Irène et Pierre Lucien et le neveu de Marie Berthe Deloye. Il était écolier et domicilié chez ses parents, à Plancher-Bas.
Les combats pour la Libération de Plancher-Bas commencèrent dès le mois d’octobre 1944. Il dureront jusqu’au 20 novembre. André Begey en fut une des premières victimes. Il fut té par des éclats d’obus le 3 octobre à 18 heures au lieu-dit "au Mont".
L’acte de décès fut dressé le 4 octobre sur la déclaration de Stéphane Béquain, instituteur à Plancher-Bas, témoin du drame.
Il obtint la mention « Mort pour la France » (décision du ministère des Anciens combattants et victimes de guerre du 25 juillet 1957).
Son nom figure sur le monument de la Libération, à Besançon (Doubs) et sur le monument aux morts, à Plancher-Bas (Haute-Saône).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article230437, notice BEGEY André, Just, Aristide, Henri par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 21 juillet 2020, dernière modification le 24 juillet 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Commune de Plancher-Bas, Plancher-Bas autrefois.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément