CAILLAUD Jean-Marie

Par Claude Pennetier

Né en 1876, mort en 1959  ; instituteur ; militant de la LDH à Vincennes (Seine, Val-de-Marne)  ; membre du comité central de la Ligue des droits de l’homme (1932-1948).

Instituteur, membre de la Ligue des doits de l’homme depuis 1902, Jean-Marie Caillaud fut secrétaire de la section de Vincennes (Seine, Val-de-Marne) et à partir de 1919 secrétaire général de la Fédération de la Seine. Il siégea au comité central de 1932 à 1959. En 1932-1934, il défendait la minorité pacifiste. Salomon Grumbach lui lança au congrès de décembre 1932 : "Caillaud, ce n’est pas parce que tu t’appelles ainsi qu’il faut imiter l’autre (Joseph Caillaud). Il était orateur dans les réunions publiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240591, notice CAILLAUD Jean-Marie par Claude Pennetier, version mise en ligne le 25 mai 2021, dernière modification le 25 mai 2021.

Par Claude Pennetier

SOURCES  : Emmanuel Naquet, [La Ligue des droits de l’Homme, une association en politique (1898-1940), IEP de Paris, 2005, p. 996  ; Pour l’Humanité. La Ligue des droits de l’homme de l’affaire Dreyfus à la défaite de 1940, Presses universitaire de Rennes, 2014.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément