LOISEAU Jean-Louis

Par Jean-Jacques Doré

Né le 17 octobre 1862 à Montreuil-sur-Ille (Ille-et-Vilaine), mort à Rennes (Ille-et-Vilaine) le 29 janvier 1954 ; terrassier ; secrétaire adjoint du syndicat CGT des Terrassiers du Havre (Seine-Inférieure,Seine-Maritime) de 1900 à 1908, secrétaire de section de 1909 à 1914 puis à nouveau à la tête du syndicat en 1920 et 1921.

Fils d’un journalier, Jean-Louis Loiseau, secrétaire adjoint des Terrassiers du Havre depuis 1900, figurait parmi les orateurs du meeting organisé salle Franklin à l’occasion de 1er mai 1901.

Adjoint fidèle, un peu dans l’ombre de l’emblématique secrétaire Henri Vallin, il négocia avec lui en décembre 1908, la création d’un syndicat général du Bâtiment qui vit le jour le 1er janvier 1910. Il regroupait six sections, les Terrassiers, les Peintres, les Maçons, les Couvreurs, les Serruriers et les Tailleurs de pierre. Henri Vallin fut élu secrétaire général permanent et Loiseau prit le secrétariat de la section des Terrassiers

Avec lui, il assista comme délégué au XVIIIe congrès national corporatif — 12e de la CGT — et à la 5e conférence des Bourses du Travail tenus au Havre du 16 au 23 septembre 1912.

Secrétaire de la section jusqu’en 1914, les terrassiers firent à nouveau appel à lui lorsque les minoritaires prirent le contrôle de l’organisation, redevenu un syndicat à part entière, en juillet 1920. Réélu secrétaire le 12 décembre 1920, Loiseau était alors le plus ancien militant du syndicat.

Jean-Louis Loiseau s"était marié au Havre le 27 mars 1898.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article82716, notice LOISEAU Jean-Louis par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 23 mai 2020, dernière modification le 21 mai 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime 10 MP 1406 Bureaux syndicaux 1920, 2 Z 182, 1 MP 3244. — Vérités passim. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément