LLUBERE ZUNIGA Rafael, Angel

Par Daniel Grason

Né le 17 avril 1913 à Saint-José [San José] (Costa-Rica) ; professeur de mathématiques ; antitasciste ; volontaire en Espagne républicaine ; interné à Gurs (Pyrénées-Atlantiques).

Fils de Pedro Llubere et de Rosalina Zuniga, née Astel (Costa-Rica), tous les deux commerçants, Rafael Llubere Zuniga à l’issue d’études supérieures devint professeur de mathématiques. Il s’engagea dans les Brigades internationales en Espagne.
Après le retrait des Brigades internationales en novembre 1938, les combattants étrangers furent internés à Saint-Cyprien (Pyrénées-Orientales) ou à Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales) puis au camp de Gurs début 1939 dans les Basses-Pyrénées (Pyrénées-Atlantiques).
Au printemps 1939 plus de six mille membres des Brigades internationales dont Rafael Llubere Zuniga étaient internés au camp de Gurs. Il était dans l’îlot G, baraque n° 18 du camp. Il possédait 400 francs en numéraires, il effectua des démarches pour être rapatrié dans son pays. Le 22 juin 1939, le préfet des Basses-Pyrénées lui accorda de quitter le camp pour se rendre à la Légation du Costa-Rica à Paris afin de regagner son pays.
Dans l’ouvrage en espagnol De L’Espagne à la France, le brigadiste paraguayen Ocaso Rodriguez témoigna avec beaucoup d’empathie des relations épistolaires qu’il échangea avec lui. Il écrivit : « Rafael Angel Llubere Zuniga, parce qu’il savait que beaucoup d’autres [lettres] avaient été censurées par le gouvernement hondurien lui- même [parla avec nostalgie de lui :] « C’est triste cette séparation de si bons compagnons », écrivit Ocaso, et il ajoutait : « Quand je suis sorti du camp [de Gurs], j’étais heureux parce que de nouveau je voyais le monde, je sortais de la séquestration dans laquelle vous tous restiez, mais après quelques mois ici, la nostalgie a envahi mon âme. »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article196981, notice LLUBERE ZUNIGA Rafael, Angel par Daniel Grason, version mise en ligne le 12 novembre 2017, dernière modification le 24 novembre 2017.

Par Daniel Grason

SOURCES : AN F/7/14730. – Claude Laharie, Le camp de Gurs. 1939-1945 un aspect méconnu de l’histoire de Vichy, préface Artur London, J&D Édition, 1993. - De España a Francia. Brigadistas paraguayos a través de la fotografía, témoignage concernant Ocaso Rodriguez (traduction de Patricia Zuniga et Miguel Donabin).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément