DUFOUR Léopold, François

Né le 24 février 1847 à Chartres (Eure-et-Loir) ; serrurier ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il était célibataire ; il avait subi, de 1864 à 1870, dix condamnations dont deux pour vol, pour délits de chasse, pour coups, pour vagabondage.
Pour avoir servi la Commune de Paris, il fut condamné, le 1er mars 1872, par le 13e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Il arriva à Nouméa le 2 novembre 1872. Amnistié, il rentra par le Navarin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58153, notice DUFOUR Léopold, François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 3 mai 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/824 et BB 27. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément