GLATZ Charles, Edmond, Émile, Eugène

Par Michel Aguettaz

Né le 31 octobre 1920 à Nancy (Meurthe-et-Moselle), exécuté le 10 juin 1944, au plateau du Revard, commune Les Déserts ( Savoie) ; marin ; résistant de l’Armée secrète (AS), FFI.

Charles Glatz était engagé dans la marine militaire en 1942. Après le sabordage de la flotte de Toulon, il vint s’installer en Savoie, à Voglans où il trouva un emploi de mineur de fond dans la mine de lignite. Il s’engagea dans la Résistance et le 6 juin 1944, il rejoignit le plateau du Revard.
Dans la nuit du 9 au 10 juin, l’occupant allemand lança une attaque contre les volontaires rassemblés sur le plateau. Le déroulement des événements est difficile à établir. Charles Glatz, installé avec ses camarades de combat dans la petite station du Revard, fut vraisemblablement capturé. En effet, le 13 juin son corps fut retrouvé avec celui de six autres résistants et du jardinier de l’hôtel du PLM, Léon Prunier le long d’un petit sentier proche de l’hôtel. Le regroupement des corps et les rapports légistes montrent que les sept hommes furent rassemblés avant d’être mitraillés et de recevoir le coup de grâce. Le procès verbal consacré à Charles Glatz signale même des traces de coups.
Sylvain Dardick, Serge Dormy, Robert Fortin, Charles Glatz, Jean-Marie De La Tullaye, Claudius Mermoz et Pierre Try étaient tous membres de l’AS.
Charles Glatz avait rédigé une chanson intitulée « le maquis des Bauges » que ses camarades adoptèrent comme hymne et dont on peut lire le texte dans le livre de Johannès Pallière.
Reconnu Mort pour la France, statut militaire, il a été homologué interné résistant (DIR), et FFI. Il a été inhumé dans la Nécropole nationale de La Doua à Villeurbanne, carré A rang 18 n°de sépulture 45.

Son nom est inscrit sur la plaque commémorative des FTPF du monument du Croc et sur le monument d’Aix-les-Bains.

Les Déserts, Pugny-Chatenod : Le Revard (Savoie), 10 juin 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243859, notice GLATZ Charles, Edmond, Émile, Eugène par Michel Aguettaz, version mise en ligne le 21 novembre 2021, dernière modification le 21 novembre 2021.

Par Michel Aguettaz

SOURCES : Arch. Dép. Savoie 961 W 31. — AVCC- Service historique de la Défense , Caen, AC 21 P 193435 et 21P 616060 (nc). — SHD, Vincennes, GR 16P 260240 (nc). — Musée savoisien. — Johannès Pallière , La campagne des Bauges, Cabédita, 1997.— MémorialGenweb.— Note Annie Pennetier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément