HASSELMANN Wilhelm

Par Jacques Droz

Né en 1844 à Brème, mort après 1889, probablement aux États-Unis ; socialiste libertaire.

Élevé par son oncle, son père étant parti pour les États-Unis et sa mère étant morte peu après sa naissance, ayant connu dans sa jeunesse l’épreuve de la misère, Wilhelm Hasselmann voyagea à travers l’Allemagne après avoir ébauché des études de pharmacie. Déjà plein de haine pour la société, il s’établit à Berlin où il se lia avec les milieux lassalliens et prit la direction du Neuer Sozialdemokrat après la mort de Schweitzer. Bon orateur, il réussit à se faire élire au Reichstag par la circonscription d’Elberfeld-Barmen. Bien qu’il eût participé au congrès de Gotha (1875) où il avait parlé contre le vote des femmes, il ne tarda pas à se répandre en violences contre Liebknecht et ses amis dans les différents journaux qu’il fit paraître : Berlin, Organ für die Interessen der Hauptstadt (Berlin, Organe pour les intérêts de la capitale) à Berlin, Glück auf (Bonne chance), Die Seeschlange (Le Serpent de mer), Die Deutsche Zeitung à Hambourg, etc. Semblables à celles de Most, ses idées s’appuyaient sur la lecture de Blanqui et sur l’exemple des anarchistes russes. Antiparlementaire, admirateur de la Commune parisienne, il annonça que le temps de l’action révolutionnaire était venu. Le congrès de Wyden l’exclut du parti avec Most, sans l’entendre. Après avoir poursuivi la publication de journaux anarchistes grâce à l’aide de l’éditeur Karl Schneidt, sans recueillir d’audience auprès des masses, il émigra aux États-Unis (1880). Il tenta vainement de reprendre une activité politique, se rabattit sur l’exploitation de recettes pharmaceutiques et disparut entièrement du mouvement ouvrier. Un ami de Bebel le rencontra encore en 1889 à New York.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216310, notice HASSELMANN Wilhelm par Jacques Droz, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Jacques Droz

SOURCES : V.L. Lidtke, The outlawed Party. Social-Democracy in Germany 1878-1890, Princeton, 1966. — A.R. Carlson, Anarchism in Germany, Munich, 1972. — G. Bers, Wilhelm Hasselmann 1844-1916, sozialrevolutionärer Agitator und Abgeordneter des deutschen Reichstages, Cologne, 1973. — Lexikon, op. cit. — Osterroth, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément