PICARD Émile, Ernest, Élie

Né le 30 mai 1838 à Paris ; artiste peintre ; communard.

Il fut élevé par sa grand-mère à Dourdan (Seine-et-Oise), puis devint peintre d’histoire à Paris ; marié, père d’un enfant. Il était « fier et orgueilleux » et montrait un « républicanisme exalté ».
Par arrêté en date du 10 mai 1871, les membres de la Commune du XIe arr. de Paris désignèrent J. Baux, Capellaro, H. Collin, Dudoit, C. Favre, Feld Meyer et E. Picard pour faire partie du bureau militaire de la XIe légion fédérée (J.O. Commune, 11 mai). Picard collabora au Prolétaire, « organe des revendications sociales (XIe arr.) », 10-24 mai (quatre numéros).
Il fut condamné par contumace, le 13 mai 1872, par le 5e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée, puis il obtint la remise de sa peine en 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article68239, notice PICARD Émile, Ernest, Élie, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 22 avril 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/862 et BB 27. — Arch. PPo., listes de contumaces. — Arch. Min. Guerre, 5e conseil. — J.O. Commune, 11 mai 1871. — La Comune di Parigi (G. Del Bo) op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément