Besançon (Doubs) bataille de la Libération 4 au 8 septembre 1944

Par Jean-Louis Ponnavoy

Les combats pour la libération de Besançon (Doubs) eurent lieu du 4 au 8 septembre 1944, cinq jours au cours desquels de violents combats firent près de 400 morts, 28 FFI et 29 civils français, 80 soldats américains, et 250 soldats allemands.

La ville de Besançon était occupée par les Allemands depuis le 16 juin 1940. Elle eut à souffrir des problèmes de ravitaillement, de réquisition des industries et de la main d’œuvre, des administrations et des appartements. Un bombardement britannique détruisit la gare Viotte dans la nuit du 15 au 16 juillet 1943. Le bilan humain fut de 51 tués, 41 victimes civiles et 134 blessés. Le bilan matériel fut très lourd également. Les quartiers des Chaprais, Montrapon et Saint-Claude furent touchés : il y eut au total, 24 immeubles particuliers totalement détruits et 32 en grande partie. À la suite d’attentats seize résistants furent fusillés le 26 septembre 1943 à la citadelle.
Le 4 septembre 1944, quatre ans après le début de l’occupation, 17 000 soldats américains de la 3ème division d’infanterie US et du 6ème corps d’armée du général Patch arrivèrent par Larnod et franchirent le pont d’Avanne, seul pont qui n’avait pas été détruit par les Allemands.
Les 5 et 6 septembre 1944, les Américains entrèrent dans Besançon, prirent la colline du Rosemont puis Saint Ferjeux. Le 7 septembre, aidés par les FFI, ils progressèrent vers le fort de Chaudanne qu’ils croyaient abandonné. 25 GI furent tués en quelques minutes par les Allemands dont la garnison avait été renforcée pendant la nuit. Les Américains attaquèrent ensuite la citadelle depuis le fort Chaudanne.
En fin d’après-midi, Américains et FFI gravissaient les pentes de la citadelle depuis la Chapelle des Buis. Les Allemands se rendirent et le 8 septembre 1944, ce fut la liesse au centre-ville.

Victimes FFI :

BERREUX Paul, Lucien, Alfred
BILLOT Louis, Henri, François
BORDY Robert, René
BOUTON Honorat, Marie, Francis [dit Francis]
BRAINE Robert
CORDIER Gaston, Stanislas
DREZET René, Émile, Charles, Jules
ESCOFFIER Roger, Louis, Gaston
FÉLIX Georges, Maurice, Julien
FELSINGER Roger, Jean
FERRANDON Adrien, Charles
FERRIOT Pierre, Justin
FILIPPI Gustave, Léon
FONTAINE Louis, Alphonse
GENEST René, Blaise
GRUX Maurice, Henri
KNEISKY Antoine
LYET Élie, Marius, Albert
MARTARELLO Giuseppe dit Joseph
MOURAS Bernard, Marie, Gaston
PASQUIER Michel, Marie, Joseph
POURCHET Roger, Charles, Marie
PRÉTOT Julien
RENAUD Eugène, Alphonse, Félix
RENAUDIN Louis, Fernand
RERAT Émile, Louis
ROBERT Jean André Auguste
VIGUIER Raymond, Jean

Victimes civiles :

BOTTON Colette, Jeanne, Marie
BOUTONNET Roger, Léon
CŒURDEVEY Ernestine, Marie née ENDER
CHANCENOT Georges, Jean, Claude
COULAUD Fernande, Marie, Jeanne
COUTERET Joseph, Pierre, Félix
DELEULE Maurice, Ferjeux
DESCHAMPS René, Félicien
DIARD Elie, Antonin
DUBOURG Octave, Edmond
FRITZ Florent, André, Joseph
GAUME Henri, Joseph
GETET Étienne Hippolyte
LICHTLÉ Louis
MACLE André, Gabriel, Jules
MICHAUD Marie, Eléonore, Alice [née DONY]
MONNIN Charles, Fernand
MOREL René, Louis, Marius
ROBERT Claude, Alice, Émilienne
[
[
ZANCHI Ricard (parfois orth. Richard), Angèle

Reste 9 civils à trouver

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241786, notice Besançon (Doubs) bataille de la Libération 4 au 8 septembre 1944 par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 29 juillet 2021, dernière modification le 29 juillet 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : franceinfo bourgogne franche-comté du 06/09/2019 75 ans de la libération de Besançon : revivez ce moment historique filmé à l’époque par des amateurs.— macommune.info du 8/09/2014 Libération de Besançon : c’était il y a 70 ans….

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément